Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

1ère partie : Les sociétés secrètes et organisations

Attention, je ne suis pas là pour critiquer les personnes qui sont à l’intérieur de chaque organisations car chacun est libre d’y appartenir ou pas.

Je vais essayer de ne pas être trop compliqué dans mes explications car c’est un sujet très intéressant et vaste.

Plusieurs sociétés dites secrètes sont méconnues et c’est difficile d’avoir des renseignements.

Que représente la pieuvre noire de John Todd ?
John Todd est un ex-membre du conseil des 13 (voir sa biographie sur internet en autre sur Wikipédia) ou il représente toute l’organisation de la domination du monde par une pieuvre noire.

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

Pour lui la pieuvre est une organisation Luciférienne avec à sa tête la famille Rothschild. Elle oeuvre par toutes ses ramifications pour le Nouvel Ordre Mondial dont le fameux « Gouvernement Mondial ».

Cette fameuse pieuvre a le pouvoir de provoquer une 3ème guerre mondiale pour arriver à ses fins.
Pour Todd et Coralf, la pieuvre prépare l’avènement pour le futur Maitreya « le futur maître du monde » tout simplement l’Anti christ.

Allons-y !

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie
Quelles sont les différentes sociétés secrètes qui sont souvent citées ?

La Confrérie du Serpent ou la Fraternité du Serpent, la genèse des sociétés secrètes.

Voyons son origine et son histoire, qui pour certains d’entre vous, va vous paraitre farfelue ou plausible.
C’est à vous de voir, moi, je ne fais que retranscrire mes recherches.
Elle se réfère à Satan (le Grand Serpent) par le passé, dans le Jardin d’Éden. Les Illuminatis considèrent Satan être un très bon dieu alors que le dieu de l’ancien Testament est le malin. Leurs opinions est que Satan a donné le savoir à l’homme, alors que Dieu a essayé de le supprimer.

C’est pour cela que le Satanisme s’est développé et est pratiqué à l’intérieur des sociétés secrètes.

Petit historique :
Il y a 6000 ans, la première grande civilisation dont nous avons des preuves, fut fondée entre l'Euphrate et le Tigre, par les Sumériens. Les Annunakis des mythes sumériens, "ceux qui descendaient du ciel sur la Terre", étaient des extra-terrestres venant d'une planète encore inconnue de notre système solaire qui fait le tour du soleil en 3.600 ans, la planète Nibiru. Les habitants de cette planète, appelée aussi Marduck, atterrirent sur notre Terre pour la première fois il y a environ 450.000 ans. Pour sauver leur planète, ils se mirent à extraire l'or car c’était quelque chose qu’il n’avait pas sur leur planète car ce minerai important pouvait maintenir leur atmosphère. Ainsi Ea, qui était un scientifique brillant, a créé l'homo sapiens, en tant qu’hybride entre une race primitive ayant vécue sur Terre pendant très longtemps, et la race Alien. En faisant des manipulations génétiques sur des femelles d'hominiens. Car, ils ne voulaient plus extraire euxmêmes ces matières premières. La Mésopotamie fut leur première colonie, il y a 300.000 ans environ.
Les régnants des civilisations extra-terrestres de l'époque devaient faire face à d'innombrables rivalités, dues, entre autres choses, à la conduite à mener face à leur création. Les hommes qui n'étaient rien d'autre que des esclaves pour la majorité de leurs "maîtres", furent soumis à la famine, aux maladies, à des guerres biologiques. Les textes de Mésopotamie décrivent que tous ces moyens s'étant révélés inefficaces pour faire régresser la population humaine. Les extra-terrestres décidèrent d'exterminer les hommes en provoquant un grand déluge. Bien qu’Ea n’aima pas comment la race qu’il a créé était traitée de race inférieur, il voulut les illuminés en leur apprenant qui ils étaient et d’où es ce qu’ils venaient. Il voulait aussi dire la vérité très bien cachée que chaque individus a un esprit habitant ce corps et qu’après la mort du corps, l’esprit continu de vivre et se réincarne sur Terre.
Le prince EA (Enki) se rebella (Ea se serait révolté non pas contre Dieu comme écrit dans la Bible, mais contre les actes cruels de ses congénères), n'acceptant pas les cruautés infligées aux hommes. Il fut le fondateur de la "Confrérie du Serpent". Dans les anciennes tablettes mésopotamiennes, vous pouvez lire qu'Ea Prince extra-terrestre de la terre et son père Anu possédaient une grande compréhension éthique et spirituelle. Cette confrérie avait une grande influence dans les premières civilisations avait pour symbole le
serpent. Elle combattait l'esclavage et essayait de libérer l'humanité de la servitude des extra-terrestres.
Mais la confrérie fut vaincue par d'autres groupes des extra-terrestres régnants, EA fut banni sur Terre et calomnié par ses adversaires. De " Prince de la Terre ", il passa " Prince des Ténèbres ". On enseigna aux hommes que tout le mal de la Terre était de sa faute et qu'il voulait que les hommes deviennent des esclaves.
On exhorta les hommes à le démasquer chaque fois qu'il se réincarnerait et à l'anéantir avec ses créatures s'ils les rencontraient. Ce fut d'ailleurs ce savoir qui fut symbolisé plus tard dans l'histoire biblique d'Adam et Eve.

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

La société des Chevaliers d’Or, Société secrète pro-sudiste

Elle fut fondée par Rachel Ann Wishaw et le docteur George Bickley en 1854 et s'installa à Cincinnati en 1854. La société prit régulièrement de l'ampleur jusqu'en 1860, ses idées étant bien reçues dans le Sud.

Elle devint très active au Texas. 32 "groupes" y furent fondés et l'idée d'annexer le Mexique y recueilli un grand succès. De petits groupes armés tentèrent même, à deux reprises, des incursions au Mexique, mais sans succès.

Le déclenchement de la guerre de Sécession fut l'occasion pour les Chevaliers de prouver leur soutien au Sud. En février 1861, Ben McCulloch marcha vers l'arsenal fédéral de San Antonio, Texas, avec 550 cavaliers, dont 150 étaient directement issus des Chevaliers du Cercle d'Or. L'arsenal fédéral fut forcé de faire sa reddition et, bientôt, le Texas dans son ensemble rejoignit la Confédération.

D'autres Chevaliers rejoignirent le colonel Baylor et tentèrent de prendre le contrôle du Nouveau-Mexique.

Dans le Nord aussi, l'ordre eut des partisans. Il s'avéra actif dans l'Indiana, l'Ohio, l'Illinois et le Missouri.

En réaction, à l'été 1863, dans les états du Nord, Lincoln vit ses pouvoirs accrus et de nouvelles lois permirent l'arrestation de personnes jugées comme sédicieuses.

Durant la campagne de Gettysburg, des bons à valoir, censés être émis par les Chevaliers, furent distribués en Pennsylvanie.

A la fin de 1863, la société prit le nom suivant : Ordre des Chevaliers Américains. En 1864, il devint l'Ordre des Fils de la Liberté et fut dirigé par un politicien influent de l'Ohio, Clement Vallandigham.

Dans le Nord, l'ordre prôna la désertion et les manifestations. Grâce aux crédits sudistes, des agitateurs pacifistes créèrent de nombreux incidents dans les états de l'Union. Une révolte générale des états du Nord-Ouest, étant sensée mettre fin à la guerre, fut même préparée.

Avec les défaites répétées des Sudistes à la fin de 1864, l'Ordre perdit tout crédit et l'organisation fut officiellement dissoute. Toutefois, selon certaines sources, les Chevaliers furent actifs jusqu'en 1916, n'acceptant pas la fin de la guerre et continuant à conspirer contre l'Union.

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

LES CHEVALIERS du KU KLUX KLAN

C’est officiellement en 1801 que se forma l'ordre franc-maçonnique du RITE ECOSSAIS arrive aux Etats-Unis, à partir d'un groupe d'adeptes de Tory. Ces derniers avaient déjà auparavant des pratiques antichrétiennes et sataniques. Depuis environ 1840, l'organisation des Francs-Maçons américains est sous le contrôle strict du Rite Ecossais, qui dispense des degrés d'initiation jusqu'au 33ème grade et qui est divisé en deux juridictions, au Sud celle d'Arkansas et au Nord celle de Boston.

Le Rite Ecossais, instrument stratégique des anglais, lança une longue offensive contre les Etats-Unis et les Etats voisins, en provoquant des meurtres et des actes de violence de nature raciste. L'occupation américaine du Mexique pendant la guerre mexicaine (1846-48), la rébellion des esclavagistes (1801-1865), c’est à dire la guerre de sécession et la campagne du Ku Klux Klan contre la reconstruction des Etats du Sud (1807-1879).

ALBERT PIKE fonda en 1867 à Nashville l'ORDRE DES CHEVALIERS DU KU KLUX KLAN, il fut le "GRAND DRAGON" et, par conséquent, le chef du KU KUX KLAN (en grec : kyklos = le cercle) et donc du CERCLE D'OR.

Le KU KUX KLAN utilise aussi la croix de Malte comme emblème, on trouve à sa tête d'éminents francs-maçons. Le KU KUX KLAN à une philosophie raciste. Les objectifs qu'ils poursuivent avec violence consistent à soustraire aux citoyens noirs leur droit de vote, à leur supprimer le droit de posséder des armes, à désavantager les écoles pour enfants noirs et à rabaisser leur niveau de vie à celui d'esclaves.

En 1843, c’est la création de l'ordre indépendant "B'INAI B'RITH" dans la communauté juive. Cette loge secrète sioniste est comptée parmi celles des francs-maçons. "B'INAI B'RITH" signifie en fait "les fils de l'alliance". Elle revendique la suprématie sur le judaïsme mondial. Bien que la Plupart des loges de cet ordre aient été dans le nord des États-Unis, le "B'INAI B'RITH" se déclara ouvertement aux côtés des confédérés. Beaucoup de porte-parole de cet ordre dans le Nord soutenaient avec force l'esclavage et continuèrent, même après la guerre civile, à œuvrer avec les confédérés dont ils partageaient les buts.

L’ANTI-DEFAMATION LEAGUE (ADL), reliée à l'ordre "B'INAI B'RITH", défend avec force la statue d'Albert Pike qui se trouve être aujourd'hui encore, à Washington. L'ADL est ouvertement relié au RITE ECOSSAIS. L'inventeur du cercle, ALBERT PIKE était, selon ses propres dires, SATANISTE et agent de la COURONNE BRITANNIQUE. Pike conféra, en 1867, tous les degrés du 4ième au 32ème du Rite écossais au président des Etats-Unis ANDREW JOHNSON. Trente-neuf jours après que le président THEODORE ROOSEVELT, également raciste anglophile et franc-maçon, eut accédé à sa charge, le monument d'ALBERT PIKE fut installé à Washington.

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

La Rose-Croix

C’est un ordre hermétiste chrétien qui remontent au début du XVIIe siècle en Allemagne. L'existence de l'ordre, et celle de son fondateur Christian Rosenkreutz, sont sujettes à controverse. De nombreux mouvements se sont réclamés de l'ordre de la Rose-Croix en prônant la tradition rosicrucienne ou à l'héritage de Christian Rose-Croix. Les rosicruciens, en sont les membres. Le terme « Rose-Croix » désigne, dans leur langage, un état de perfection spirituelle et morale.

Au XVIIIe siècle

Après un oubli relatif, une nouvelle efflorescence rosicrucienne apparaît. Différents mouvements et groupements rosicruciens se forment, touchant les sphères aisées de la société.

Les plus importants de ces groupements furent les différents groupes dénommés « Rose-Croix d'or » et celui de la « Rose-Croix d'or d'ancien système ».

Le lien avec les loges maçonniques du XVIIe en Angleterre et en Écosse. Rapporter par le document connu qui date de 1638 à Édimbourg de Henry Adamson : La Thrène des muses.

« For what we do presage is not in grosse,
For we be brethren of the Rosie Crosse:
We have the Mason word and second sight,
Things for to come we can foretell aright. »

En franc-maçonnerie, vers 1760, le grade dénommé « chevalier rose-croix ». Devient un temps, le grade terminal du Rite du royal Secret avant de devenir, en 1801, le 18e grade du rite écossais ancien et accepté. Le symbole de ce grade est un compas orné d’une rose-croix et d'un pélican qui nourrit ses petits avec son propre sang.

Aux XIXe, XXe et XXI siècles

Au XIXe siècle ils versent de plus en plus dans l'occulte et dans la magie, avec une diversité de grades, de structures hiérarchiques d'origines mystérieuses et de titres impressionnants. La plupart de ces sociétés étaient considérablement influencées par la forte personnalité de leurs guides et fondateurs

Au début du XXIe siècle, un certain nombre de mouvements actifs et parfois internationaux, se réclament de l'héritage rosicrucien. Les principaux sont : l'AMORC, le Lectorium Rosicrucianum, La Rosicrucian Fellowship, la Societas Rosicruciana in Anglia

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

L’AMROC : Antiquus Mysticusque Ordo Rosae Crucis

Fondé le 1er avril 1915 aux États-Unis suite à son initiation à Toulouse le 12 août 1909. Le docteur Harvey Spencer Lewis fonde l’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix ou AMORC à partir d'une synthèse d'« enseignements rosicruciens anciens ». L'ordre aurait été créé, non par un initié portant ce nom symbolique mais par une société initiatique de mystères organisée par le pharaon Thoutmôsis III. Ce pharaon aurait regroupé les écoles de mystères existantes au sein d'une même entité, il y a 3 500 ans.

Elle revendique une filiation avec la Rose-Croix, fraternité mystique du début du XVIIe siècle. Il y a 250 000 membres dans le monde. Son symbole est une croix dorée ayant une rose rouge en son centre, la croix représentant le corps de l’homme et la rose symbolisant son âme en évolution

Sa philosophie est définie comme ceci : à la fois humaniste et spiritualiste, qui permet d’atteindre un certain équilibre humain par la réalisation d'une Maîtrise personnelle d'ordre ésotérique et mystique. Pour cela, un enseignement est mis à la disposition des membres, échelonné sur douze degrés et fondé sur une recherche/étude personnelle. Ceux qui le souhaitent peuvent se rendre à des réunions et échanger avec d’autres leur compréhension.

  • Dieu est considéré comme l'Intelligence universelle qui a pensé, manifesté et animé la Création. Cette dernière est imprégnée d'une Âme universelle qui évolue vers la perfection de sa propre nature.
  • La vie est le support de l'évolution dans l'univers et sur la Terre.
  • La matière doit son existence à une énergie vibratoire.
  • Le temps et l'espace sont des états de conscience et n'ont aucune réalité matérielle indépendante de l'homme.
  • Le destin de tout être humain est déterminé par la manière dont il applique son libre arbitre et par le karma qui en résulte.
  • L'évolution spirituelle de l'homme est régie par la réincarnation et a pour but d'atteindre la perfection.

À l'issue de son évolution spirituelle, l'âme de tout être humain réintègre l'Âme universelle en toute pureté et vit en pleine conscience dans l'Immanence divine

Divisé en une vingtaine de juridictions de langue, chacune ayant un siège distinct. En Europe, voici les juridictions : allemande, anglaise, espagnole, italienne, néerlandaise, nordique. Les autres juridictions sont américaine, brésilienne, russe, japonaise… Le siège de la juridiction française se trouve en Normandie.

Plus récemment, le siège mondial fut installé quelque temps près de la ville de Lachute, Québec, à proximité de Montréal, mais ce lieu ne sert plus aujourd'hui que pour les réunions annuelles des grands maîtres des différentes juridictions. Actuellement, l'adresse officielle de la Grande Loge Suprême est : 1342 Naglee Avenue - San Jose, CA 95191, U.S.A.

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

Les Francs-maçons

Petit historique :

Ils apparaissent environs en 1598 en Écosse et en Angleterre au 17ème siècle. Organisée en obédiences depuis 1717 à Londres par les corporations de bâtisseurs des cathédrales en autre. Un enseignement ésotérique y est enseigné par des symboles et des rituels. Ils s’encouragent à œuvrer pour le progrès de l’humanité.

Les loges furent créées avant les obédiences. Elles permettent d’initier les nouveaux membres. Une loge a en son sein une quarantaine ou une centaine de membres actif. Une loge est présidée par son président appelé : le Vénérable.

Les loges se regroupent en 3 obédiences : grandes loges, ordres et grands orients. Il y a les loges dites : spéculatives (philosophique) et les loges dites opératives (métier).

Création de la première grande loge :

C’est le 24 juin 1717 lors de la fête de la Saint Jean, 4 loges londoniennes se réunissent dans la taverne GOOSE and GRIDIRON à Londres. Les loges sont : « le gobelet et les raisins » ; « la couronne » ; « l’oie & le grill » et « le pommier ». Et ensemble, ils la nommèrent : La grande loge de Londres et de Westminster.

En 20 ans les francs-maçons se rependirent en Amérique puis en Australie, puis en Afrique et en Asie. En 1717 se fût la Russie, puis vînt la Belgique en 1721, en 1728 se fût l’Espagne, en 1733 l’Italie et l’Allemagne en 1736. Les grandes loges furent créées en Irlande en 1725, en Écosse en 1736 et en France 1738.

Il eut des confrontations entre les loges et les grandes loges puis sous Napoléon 1er pendant les premières guerres entre les empires européens les 2 grandes loges Anglaises s’unirent en 1813 afin de former la Grande loge unie d’Angleterre. La réorganisation de la franc-maçonnerie fût faite par Napoléon 1er lui-même sous le nom du Grand Orient de France. 17 maréchaux sur 25 sont Francs-Maçons il y a Bernadotte, Brune, Kellerman, Lannes, Mac Donald, Masséna, Mortier, Murat, Ney, Oudinot. Le Grand Maître est Joseph Bonaparte, le frère de l’Empereur, et les loges sont gouvernées par Cambacérès.

Le Grand Orient connaît alors un grand développement dans les 139 départements qu’avait la France. Dans l’Europe, la Maçonnerie impériale fut l’outil de diffusion de la philosophie des Lumières. Les principes philosophiques et religieux de la Révolution restent à l’honneur… seules les questions politiques sont totalement proscrites. Le Rite Français reste largement majoritaire, le Rite Écossais Ancien et Accepté mais on pratique les Rites Écossais Philosophique, d’Heredom de Kilwinning, de Perfection ou des Écossais Primitif.

Après l’expédition de Napoléon au Caire, la Franc Maçonnerie s’inspire de la religion égyptienne. Alexandre Lenoir parle des sept grades du Rite Français à la lumière des mystères de Memphis, sanctuaire de l’« initiation éternelle » et en 1813 apparaît le Rite de Misraïm ou d’Égypte.

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

Charte des valeurs Du Grand Orient de France

CHARTE DES VALEURS

Les Francs-maçons du Grand Orient de France réaffirment le lien intime de la devise républicaine

LIBERTÉ – ÉGALITÉ – FRATERNITÉ avec l’identité maçonnique.

Fidèles à leurs valeurs, défenseurs vigilants de l’idéal républicain, les Francs-maçons du Grand Orient de France ont décidé, à la veille de grandes échéances, de rappeler leurs engagements :

Démocratie

La France fonctionne selon le système politique de la démocratie représentative et conformément aux principes fondateurs de la République. Le Grand Orient de France, historiquement lié à ces principes, considère qu’ils ne doivent être détournés de leur sens par quiconque, homme ou groupe.

Laïcité

Le Grand Orient de France attache une importance fondamentale à la Laïcité telle qu’elle a été instaurée par la loi de 1905.

Dans le respect des croyances de chacun, il condamne toute ingérence religieuse dans la conduite des affaires de l’État, que ce soit par les autorités religieuses ou par les élus de la République.

Il entend ici rappeler en particulier que la révision des lois sur la bioéthique ainsi que les textes qu’il revendique sur le droit de mourir dans la dignité doivent être élaborés dans le respect de ce principe de laïcité.

Solidarité sociale

Les conséquences dramatiques au plan social et humain de la crise financière sur la vie économique amènent à construire de nouvelles solidarités. Le Grand Orient de France y sera attentif et y prendra toute sa part.

Ainsi, il revendique la prise en charge dans un système de solidarité défini par l’État, excluant le recours à l’assurance privée, de l'aide à l'autonomie définie selon l’appellation du "5ème risque".

Citoyenneté

La citoyenneté se nourrit des valeurs de Liberté, d’Égalité et de Fraternité.

Le Grand Orient de France prône l’éthique, le civisme, la responsabilité et la solidarité. Il rappelle ses engagements fondamentaux sur le respect des autres, la tolérance mutuelle, la liberté de conscience qui constituent les clés du "vivre ensemble".

Environnement

L'environnement est le bien commun de l'humanité. L’être humain en est la composante et l’acteur majeur.

Il lui appartient, par sa réflexion et son action, de le préserver et de le transmettre aux générations futures.

D’autres modes de vie sont à penser permettant le respect de la nature.

Dignité humaine

Le Grand Orient de France rappelle que l’État républicain a le devoir constitutionnel de permettre au citoyen de se nourrir, de se loger, de se soigner. "La première loi sociale est donc celle qui garantit à tous les moyens d’exister".

Droits de l’Homme

Tels que définis par la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de décembre 1948, ils sont consubstantiels à la République. Le Grand Orient de France considère qu'ils constituent le présent et le futur de l'humanité.

Pour faire partie d’une loge on doit être recruté, on est soit coopté ou on peut laisser sa candidature à certaines obédiences via leurs propres site internet. Et on peut aussi leur écrire. Il faut être de bonnes mœurs exemple : casier judiciaire vierge. De confession chrétienne pour certaine ou d’affirmer sa foi en Dieu ou pour d’autres en un Être Suprême ou d’un Principe Supérieur. Une fois que vous êtes accepté il y a votre initiation. Puis si vous réussissiez, vous devenez un membre parmi vos frères et sœurs c’est-à-dire d’abord « apprentis » puis » compagnon » puis finir « maitre ».

Au sein de la loge, ils ont des travaux de réflexions symboliques, philosophiques, sociaux ou d’actualités.

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

Les Illuminatis

Ou : Les Illuminés de Bavière ou Illuminatis de Bavière ou der Illuminatenorden. Société secrète allemande du 18ème siècle qui se réclamait de la philosophie des Lumières. Elle fût fondée le 1er mai 1776 par Adam Weishaupt philosophe et théologien à Ingolstadt. La société secrète a dut faire face à des dissensions interne puis un édit du gouvernement de Bavière l’interdit en 1785.

Petit historique :

Adam Weishaupt avait pour idée de créer un Ordre où le savoir serait partagé et où des connaissances ésotériques pourraient être transmises aux membres des grades les plus élevés. Elle fût baptisé : Bund der Perfektibilisten (Cercle des Perfectibilistes) puis Illuminatenorden (Ordre des Illuminés).

C’est une organisation pyramidale, Adam Weishaupt y est le « Général » qui est assisté d’un « Conseil Suprême » et ses premiers compagnons sont des « aréopagites ».

Les secrets et les objectifs matérialistes et anticléricaux sont connu de la direction de l’organisation. Les novices doivent faire 2 ans de période probatoire avant d’accéder au grade de Minerval. En 1780, il décide de prendre certaines formes maçonniques et en infiltrant quelques loges allemandes tels que : la loge « Théodore au Bon Conseil » et la loge « A la prudence » dont il en fera partie en février 1777.

Finalement, en 1780 le baron Adolf Von Knigge franc-maçon depuis 1773 rentre dans la société secrète et change l’ordre des classes en 3 sections :

  • 1ere classe : Pépinière : Cahier préparatoire, Noviciat, Minerval, Illuminé Mineur.
  • 2ème classe : Franc-maçonnerie : Apprenti, Compagnon, Maître, Illuminé majeur ou Novice Écossais, Illuminé dirigeant ou Chevalier Écossais.
  • 3ème classe : Mystère : Petits Mystères – Prêtre, Petits Mystères – Régent ou Prince, Grands Mystères – Mage, Grands Mystères – Roi.

Le but de l’ordre est philosophique et rousseauiste : idéal d’ascétisme et de retour de l’homme à la nature.

Là, en découle un conflit entre le fondateur et Adolf Von Knigge. Bien que la Grande Loge provinciale est à son apogée, Adolf Von Knigge accuse Weishaupt de « fanatisme religieux«. Et il se retire en avril 1784 en publiant un mémoire condamnant les conceptions anticléricales et de la majorité des dirigeants de l’ordre. En février 1785, Weishaupt est destitué de sa chaire universitaire et banni de Bavière. Il va à Gotha et trouvera protection au près du Duc de Saxe Fréderic-Auguste III qui deviendra Fréderic-Auguste 1er de Saxe.

Johann Bode journaliste qui devient le chef de l’Ordre. Il va en France plus précisément à Strasbourg puis Paris en 1787, pour rencontrer la Loge des Philadelphes. En Allemagne en 1786, ils sont considérés comme des criminels et chassés puis ils disparaissent du sud de l’Allemagne Seuls quelques-uns réussir à rester en Saxe.

Complot Illuminati imagination ou réalité ?

Un certain John Robison dans son livre : « Proof of a conspiracy » en 1797 ou il raconte comment les Illuminatis infiltrèrent les différents gouvernements et les sociétés secrètes pour accomplir leur plan pour dominer le monde. Cette théorie persiste, car on croit que certains Pères fondateurs des États-Unis qui étaient francs-maçons auraient été corrompus par eux.

C’est aussi à cause du grand sceau des Etats-Unis d’Amérique la fameuse pyramide avec l’œil de la providence, ainsi que les inscriptions en haut : ANNUIT COEPTIS et dessous NOVUS ORDO SECLORUM. Et le chiffre romain : MDCCLXXVI qui signifie 1776.

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

La théorie dirait que l’œil de la providence domine le monde aveugle et qu’il symboliserait les élites c’est-à-dire ceux qui ont le savoir « les initiés«. La traduction d’ANNUIT COEPTIS pour signifier : « CE QUE NOUS ENTREPRENONS SERA COURRONE DE SUCCES » ou « APPROUVE LES CHOSES QUI ONT ETE COMMENCEES » et la traduction de NOVUS ORDO SECLORUM signifierait : « NOUVEL ORDRE DU TEMPS ».

Et MDCCLXXVI serait l’année de création des Illuminatis.

Maintenant voyons la version du créateur du sceau, Hopkinson Francis « 1737-1791 » (un des signataires de la déclaration d’indépendance américaine, il eut un rôle important lors de la conception du premier drapeau des Etats-Unis).

La pyramide non finie représente la nouvelle nation avec ces 13 colonies d’origines symbolisées par les 13 rangées de pierres vouée à durer des siècles comme les pyramides égyptiennes.

L’œil de la providence, représente l’image de Dieu veillant sur elles, inspiré par le même œil dans un triangle utilisé pour représenter Dieu durant la Renaissance.

Et pour finir l’inscription romaine : MDCCLXXVI qui signifie 1776 donne la date de la déclaration de l’indépendance des Etats-Unis.

A vous de faire votre propre opinons.

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

Le MARTINISME

C’est un courant de pensée ésotérique, rattaché à la mystique judéo-chrétienne. Joachim Martinès de Pasqually, le fonda en 1761, à partir de l'Ordre des Chevaliers Maçons Élus Coëns de l'Univers, puis à son secrétaire, Louis-Claude de Saint-Martin. Le mot « martinisme » joue donc habilement sur les noms propres « Martinès » et « Saint-Martin ».

C'est sous l'égide de Saint-Martin que le théosophe et occultiste Papus (Gérard Encausse) fonde l'Ordre Martiniste à la fin du xixe siècle. Le martinisme est donc issu d'une rencontre entre la théosophie et la pensée de Saint-Martin.

Il se divise en quatre mouvements qui restent liés par leur histoire et par un même objectif « la réhabilitation de l'Homme »

  1. le martinézisme, doctrine judéo-chrétienne et pratique théurgique fondées par J. Martinès de Pasqually en 1772
  2. le saint martinisme, une philosophie fondée par Louis-Claude de Saint-Martin (secrétaire de Martinès de Pasqually) en 1775
  3. le willermozisme (et le Rite écossais rectifié), un rite maçonnique fondé par Jean-Baptiste Willermoz en 1778. Selon Michele Moramarco, qui a étudié les relations entre Martinisme et Franc-maçonnerie, on peut identifier aussi une forme de martinisme maçonnique dans les rituels "Rose-Croix" du Rite Philosophique Italien (1909)
  4. l'Ordre martiniste, Ordre fondé par Papus en 1891 ; en dérivent l'Ordre Martiniste Synarchique, fondé par Victor Blanchard en 1920, l'Ordre Martiniste Traditionnel, fondé par Augustin Chaboseau et Victor-Émile Michelet en 1931.
Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

Le Groupe Bilderberg

Petite histoire :

Fondé en 1954 à l’hôtel Bilderberg à Osterbeek au Pays-Bas, par l’invitation du Prince Bernhard des Pays-Bas, co-fondateur du Groupe avec David Rockefeller « banquier américain », Joseph Retinger « diplomate polonais et il eut un rôle dans la construction européenne », Joseph Luns « ex-secrétaire général de l’OTAN » et Paul van Zeeland « ex-premier ministre belge et banquier ».

C’est un réseau d’influence des plus puissant en son sein il y a des personnalités, des leaders de la politique, de l’économie, de la finance, des médias, des responsables de l’armée ou des services secrets, des scientifiques et des universitaires. Lors de la réunion à Torquay en 1977, le journal Libération publia une analyse de Roger Mennevée affirmant que le Groupe envisageait d’instaurer un gouvernement mondial dirigé par les Etats-Unis, d’où l’abandon des souverainetés nationales, l’instauration d’une planification technique de l’économie et l’établissement d’une monnaie internationale.

Comment est-il organisé ?

En 3 cercles successifs :

  1. Le cercle extérieur qui comprend 80% des participants aux réunions. Une partie des stratégies et des buts réels leurs sont dévoilés.
  2. Le cercle Steering Committee est le comité de direction comprend 35 membres européens et américains. 90% des objectifs et stratégies leurs sont dévoilé. Les membres américains font partie du CFR.
  3. Le cercle Bilderberg Advisory Committee est le comité consultatif ou il n’y a que 10 membres qui connaissent intégralement les stratégies et les buts réels de l’organisation. Le secrétaire général pour les Etats Unis est David Rockefeller.

Les différents buts ?

C’est un gouvernement mondial occulte, qui ne s’occupe pas des institutions démocratiques pour décider de tels ou tels projets comme cela devrait se faire.

Paul Warburg financier lié au CFR déclara le 17 février 1950 devant les sénateurs américains ceci : « Nous aurons un gouvernement mondial, que cela plaise ou non. La seule question est de savoir s’il sera créé par conquête ou par consentement ».

Voilà ce que dit jacques Bordiot dans son livre « Une main cachée dirige », les principaux sujets sont :

  • Les problèmes financiers internationaux,
  • La liberté d’émigration et d’immigration,
  • La libre circulation des produits sans entraves douanières,
  • L’union économique internationale,
  • La constitution d’une force de police internationale avec suppression des armées nationales,
  • La création d’un Parlement international,
  • La limitation de la souveraineté d’états déléguée à l’ONU ou tout autre gouvernement supranational.

Ils décident ce qu’ils veulent :

  • Début d’une guerre,
  • L’initiation d’une crise économique ou au contraire une phase de croissance,
  • Des fluctuations monétaires ou boursières majeurs,
  • Les alternances politiques dans les démocraties,
  • Les politiques sociales,
  • La gestion démographique de la planète.

Tout cela influe sur les décisions subalternes au G8 ou les gouvernements des états.

Les Réunions

Les Bilderbergers comme ils s’appellent entre eux. Ils se réunissent 1 fois par an pendant 4 jours. Au printemps, aux mois de mai ou juin, dans des châteaux, des hôtels luxueux au sein d’une ville différente.

Ils se protègent avec des centaines de policiers, militaires et membres des services spéciaux.

Ils se déplacent en hélicoptères noirs, en voitures limousines avec la lettre « B » sur le pare-brise.

Les discussions se tiennent à huis-clos. Rien ne doit filtrer, pas de photos, pas de notes ni de déclarations à la presse. Seule la liste des participants est publiée à la fin de la rencontre.

Liste des participants, consultable sur internet en tapant : Bilderberg 2011 liste des participants

1ère réunion bilderberg en 1954

1ère réunion bilderberg en 1954

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

La Fraternité Blanche Universelle

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

Association initiatique, fondée par Peter Deunov en Bulgarie, le 24 février 1922, il ouvre une école ésotérique à Sofiaen Bulgarie portant le nom de Fraternité Blanche Universelle.

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

À sa demande un disciple, Omraam Mikhaël Aïvanhov s'établit en France en juillet 1937. Peter Deunov définit ainsi la Fraternité Blanche Universelle :

« L'auguste fraternité blanche universelle n'est pas quelque chose de visible. Elle n'est ni une Église, ni une secte. C'est une entité existant en dehors des conditions corrompues dans lesquelles vit le monde ordinaire. »

L'origine de cette dénomination provient d'une notion développée dans le milieu théosophe par Helena Petrovna Blavatsky, qui déclarait que ses enseignants étaient des Maîtres de Sagesse » ou Mahâtmas résidant au Tibet ou à Shambala et formant une Grande Loge Blanche, une Grande Fraternité Blanche des Mahâtmas. Il y aurait 500 à 2000 membres.

Cette organisation est présente :

En Allemagne, Angleterre, Argentine,Autriche, Belgique, Bulgarie, Canada, Colombie, États-Unis,Espagne,France, Haïti, Irlande, Israel, Italie, Pays-Bas, Russie,Suisse, cote d'ivoire et Roumanie.

Fraternité

Ce terme signifie que cet enseignement s’adresse à la communauté des hommes et des femmes existant sur toute la terre, dont la prédestination est de vivre ensemble comme les enfants d’un même père : Dieu.

Blanche

Ce terme doit être compris symboliquement et non en lien avec la couleur de la peau propre à une race. Il fait référence à la lumière Blanche, symbole spirituel par excellence, qui est la synthèse de toutes les couleurs (ainsi que le révèle sa décomposition par le prisme), couleurs que la tradition mystique considère comme les manifestations des vertus de l’âme.

Universelle

De par sa structure psychique, l’homme créé à l’image de Dieu, est capable d’élever et d’étendre sa conscience jusqu’à une conception Universelle de la vie.

Définition :

La Fraternité Blanche Universelle se veut un enseignement basé sur le développement de l'Homme ; plus particulièrement sur les rapports qu'il entretient avec lui-même, les autres et les forces vivantes de l'univers. C'est un enseignement qui est également orienté vers un objectif de développement social et planétaire.

Son logo représente une nouvelle forme du signe astrologique du verseau (le verseur d'eau), annonçant la nouvelle ère du verseau. Cette nouvelle époque apporte de nouveaux courants d'universalité, de fraternité, d'unité ; elle sera celle du savoir vécu. Le symbole du verseau est un vieillard qui verse l'eau d'une urne. Ce vieillard est la sagesse qui verse l'eau de la vie.

Le cercle représente le soleil, il nous indique que l’ère nouvelle nous apportera, comme lui, la lumière, la chaleur et la vie qui symbolisent la sagesse, l’amour et de nouveaux comportements. Le soleil est le maître du signe du lion, opposé dans le zodiaque au signe du verseau. Le soleil symbolise le Christ, il apporte un nouvel âge d’or à l’humanité ; comme le cercle, le soleil est symbole de l’unité, de l’harmonie et de l’universalité, car il donne à tous de manière égale. En cela, il incarne les vérités et principes contenus dans toutes les grandes religions, dont celui de fraternité universelle.

L'ancre (de couleur bleue : le ciel, l'esprit, la spiritualité) est le symbole de la foi qui s'accroche au haut-idéal solaire, à la source de vie. Elle est le symbole des navigateurs qui voyagent dans l'océan de la vie et de l’espérance qui nous lie au monde divin.

L'eau représente une source qui déverse sa vie nouvelle, sa pureté, sa limpidité, sa force. Le signe du verseau étant un signe d’air, il nous indique que cette eau est de nature subtile, spirituelle. Alliée au feu du soleil, elle permet l'épanouissement des êtres, en leur montrant le chemin de la deuxième naissance : " Si un homme ne naît d'eau et d'esprit (ou de feu), il ne peut pas entrer dans le royaume de Dieu " - Jean 3:5.

Les mains nous apprennent la philosophie de donner. C'est le symbole de la générosité, de l'entraide fraternelle, de l'action, de l'application, du travail à faire.

La corde est un lien avec la source de vie. Elle rejoint la notion de chaîne vivante de la Fraternité, mais aussi celle du haut idéal à atteindre qui nous relie à Dieu.

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

Les Skull and Bones 322

Traduction : le Crâne et les os

Société secrète de l’université de Yale aux États-Unis. Crée par William Huntington Russell avec Alphonso Taft en décembre 1832. L’idéologie de la fraternité ne joue pas avec les étiquettes de gauche ou de droite de la politique car pour eux ils sont les meilleurs donc ils se servent des idées de ces parties pour arriver à leurs fins. C’est-à-dire qu’ils se soutiennent durant toute leur vie politique pour arriver à leur plan de domination appelé : chaînes d’influences verticales et horizontales. Ils sont tout simplement le club de l’élite, de la classe dérangeante.

Ils sont propriétaire de l’île Deer, située dans l’archipel des Mille-Îles, près de la frontière des États-Unis et du Canada, entre l’État de New York et la province de l’Ontario.

Voici quelques membres célèbres :

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

Le Bohemian Club

Créé en 1872, le nom vient du mouvement culturel « Bohème » par 5 journalistes du San Francisco Examiner, qui furent les premiers membres exclus. Toujours situé à San Francisco en Californie, est l’un des clubs les plus fermés du monde. Il y a 2000 membres dont des Américains, des Européens et des Asiatiques. Cotisation de 25000 $ et il faut attendre 21 ans pour y rentrer. Ils se réunissent au mois de juillet au Bohemian Grove durant les 2 dernières semaines.

Qu’est-ce que le Bohemian Grove ?

C’est une propriété privée de 11 km2 avec un lac artificiel appartenant au club à Monte Rio en Californie.

Ils y font quoi ?

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

Des rites druidiques et babyloniens devant un hibou de 12 mètres de haut, la voie de Walter Cronkite qui en est membre, est diffusée par des haut-parleurs. Pour la cérémonie du « Cremation of care », un cercueil avec l’effigie d’un enfant arrive sur le lac dans la direction de la statue pour y être brûlé sur un bucher. C’est une similitude au sacrifice pour les démons Baal ou Moloch. L’incinération symbolise la disparition des soucis des membres. On peut voir cela sur le film d’Alex Jones intitulé « DARK SECRETS INSIDE BOHEMIAN GROVE » sortie en 2000.

Définitions :

Baal : Baal ou Ba'al (hébreu :בָּעַל, Báʿal, qui signifie seigneur) Bēl enakkadien et בעלת Baʿalat(phénicien) ou בַּעֲלָה(Baʿalāh, en hébreu) au féminin. C’est un dieu phénicien qui, sous les dynasties des Ramsès, est assimilé dans la mythologie égyptienne à Seth et à Montou. Il est décrit comme le culte du veau d'or dans le livre d'Osée.

Moloch : C’est le nom du dieu auquel les Ammonites, une ethnie cananéenne, sacrifiaient leurs premiers-nés en les jetant dans un brasier. Ce nom désigne aussi un démon dans les traditions chrétienne et kabbalistique.

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

Quelques noms rendus publique :

  • Nelson Rockefeller, petit-fils de John Davison Rockefeller.
  • Henry Kissinger, ancien ministre des affaires étrangères de Nixon, et membre du Groupe de Bilderberg, du CFR, de la Commission Trilatérale, et de MAJI - ou MJ12- entre autres...
  • Theodore Roosevelt président des Etats-Unis de 1901 à 1909
  • William Howard Taft, président des Etats-Unis de 1909 à 1913
  • Calvin Coolidge président des Etats-Unis de 1923 à 1929
  • Herbert Hoover président des Etats-Unis de 1929 à 1933
  • Harry Truman président des Etats-Unis de 1945 à 1952
  • Dwight Eisenhower président des Etats-Unis de 1953 à 1961
  • John Edgar Hoover directeur du FBI de 1924 jusqu'à sa mort en 1972
  • Richard Nixon président des Etats-Unis de 1969 à 1974
  • Gerald Ford président des Etats-Unis de 1974 à 1976
  • Ronald Reagan président des Etats-Unis de 1981 à 1988
  • George H.W. Bush président des Etats-Unis de 1989 à 1992, père de George W. Bush, ex-directeur de la CIA, membre des Skull and Bones, du CFR, de MAJI, entre autres
  • George W. Bush fills de George H.W. Bush. Président des Etats-Unis de 2001 à 2008, membre des Skull and Bones
  • Jeb Bush frère de George W. Bush, et gouverneur de Floride
  • Dick Cheney vice-président des Etats-Unis de 2001 à 2008, ministre de la défense de Bush père de 1989 à 1992
  • Karl Rove principal conseillé de George W. Bush
  • Colin Powell ministre de la défense de Bush père et ministre des affaires étrangères de George W. Bush de 2001 à 2004
  • James Baker III ministre des affaires étrangères de George H.W. Bush
  • Caspar Weinberger ministre de la défense de Reagan, de 1981 à 1987
  • William Casey directeur de la CIA sous Reagan, de 1981 à 1987
  • William Webster directeur du FBI de 1978 à 1987
  • George Schultz ancien ministre des affaires étrangères de Reagan, ancien ministre de la Défense de Bush-père, membre du CFR
  • Arnold Schwarzenegger acteur et ancien gouverneur de Californie
  • Vernon Walters ancien chef d'état-major de l'Armée américaine
  • Eliott Richardson ancien ministre de la défense américain
  • Paul Volcker président de la FED, la banque centrale américaine, de 1979 à 1987
  • Alan Greenspan président de la FED de 1987 à 2005
  • Malcolm Forbes milliardaire américain
  • Charles Schwab président de Charles Schwab & Co, l'une des plus grosses sociétés de gestion financière et d'investissements boursiers
  • Riley P.Bechtel PDG de Bechtel Corporation, l'un des leaders mondiaux dans le secteur du bâtiment et travaux publics, et à qui l'état américain accorde de très gros contrats, aux USA ou à l'étranger.
  • David Packard co-fondateur de la société Hewlett-Packard
  • Lou Gerstner président d'IBM
  • Alex Mandl vice-président d'AT&T
  • Henry Ford II PDG de Ford Motor Company de 1945 to 1960; petit-fils de Henry Ford
  • Jack Welch PDG de General Electric
  • Antonin Scalia juge à la Cour Suprême américaine
  • Joseph Califano ancien ministre de la Justice de Nixon et Reagan
  • Newt Gingrich leader ultraconservateur du Parti Républicain
  • Pete Wilson ancien gouverneur de Californie
  • Helmut Schmidt ancien chancelier allemand
  • Valery Giscard d'Estaing ancien président français, membre du Groupe de Bilderberg, concepteur de la Constitution Européenne
  • Michel Rocard ancien premier ministre français, membre du Groupe de Bilderberg
  • Tony Blair premier ministre britannique de 1997 à 2007, également membre du Groupe de Bilderberg
  • John Major premier ministre britannique de 1990 à 1997
  • Prince Philip Mountbatten Duc d'Édimbourg, époux de la reine Élisabeth II
  • James Wolfensohn président de la Banque Mondiale de 1995 à 2005, ancien banquier, diplômé de Harvard
  • Ferdinando Salleo dernier gouverneur de Hong Kong
  • Lee Kuan Yew premier ministre de Singapour de 1959 à 1990
  • Miguel de la Madrid ancien président du Mexique
  • Edward Teller père de la bombe H américaine
  • Walter Cronkite journaliste vedette de la chaine CBS
  • Francis Ford Coppola cinéaste
  • Frank Borman astronaute
  • Neil Armstrong astronaute
  • Alexander Shulgin chimiste moléculaire, inventeur de l'Extasy et de plus de 200 autres substances "psychédéliques" (génératrices d'états modifiés de la conscience)
  • Charlton Heston acteur, et président de la NRA (National Rifle Association), le lobby américain des propriétaires d'armes à feu
  • Clint Eastwood acteur et réalisateur
Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

Le Club de Rome

C’est un groupe de réflexion réunissant des scientifiques, des économistes, des fonctionnaires nationaux et internationaux, ainsi que des industriels de 53 pays, préoccupés des problèmes complexes auxquels doivent faire face toutes les sociétés, tant industrialisées qu'en développement.

Aurelio Peccei, un Italien membre du conseil d'administration de Fiat, et Alexander King, un scientifique et fonctionnaire écossais, ancien directeur scientifique de l'Organisation de coopération et de développement économiques le créé, il doit son nom au lieu de sa première réunion à Rome, à l'Accademia dei Lincei le 8 avril 1968.

Club de Rome est un précurseur dans les notions de développement durable et d'empreinte écologique. Son comité exécutif est constitué de treize membres.

Il se fait connaitre mondialement en 1972 par son premier rapport, The Limits to Growth, traduit en français par l'interrogation Halte à la croissance ? Son interpellation intervint à l'apogée de la période dite des Trente Glorieuses, une période de croissance sans précédent dans les pays qui se qualifiaient eux-mêmes de développés et qui laissait penser que cette croissance était sans limite imaginable. Le concept de croissance zéro, que ce rapport ne préconisait pas, fut néanmoins une des idées fondatrices de l'écologie politique.

En 1993, Aurelio Peccei et Ervin Laszlo ont l'idée de créer le Club de Budapest pour équilibrer la pensée rationnelle dans ce domaine avec l'aspect intuitif qu'apporte la créativité dans les arts, dans la littérature, et dans la spiritualité, en impliquant quelques-uns des esprits les plus connus et les plus créatifs de notre temps.

Les Présidents :

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

La Commission Trilatérale

Privée et fondée en 1973 à l’initiative du Groupe Bilderberg et du Council on Foreign Relation. Regroupant 300 à 400 personnes (hommes d’affaires, politiciens, décideurs, intellectuels.). Parmi eux il y a : David Rockefeller, Henry Kissinger et Zbigniew Brzezinski.

Son nom provient du triangle maçonnique.

  • Les USA avec Wall Street,
  • La base est le Japon avec Tokyo Stock Echange et l’Europe avec la City de Londres.

Address: 345 East 46th Street, à New York.

Quelles sont les nations ? L’Europe Occidentale, l’Amérique du Nord et l’Asie Pacifique qui font partie membre de l’OCDE.

But ? Promouvoir et construire une coopération politique et économique en 3 zones clés du monde.

Doctrine ? Mondialisation et l’orchestration de la mondialisation économique.

Recrutement ? Les membres sont cooptés et ils doivent être jugés capables de comprendre le grand dessein mondialiste de l’organisation et de travailler utilement à sa réalisation. Et surtout d’appliquer la loi du silence.

Le groupe européen

150 membres

Autriche, Belgique, République Tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Norvège, Pologne, Portugal, République de Chypre, Roumanie, Slovénie, Espagne, Suède, Pays-Bas, Royaume-Uni.

Le groupe nord-américain

107 membres, répartis comme suit :

Le groupe asiatique

117 membres, répartis comme suit :

  • Japon : 75 sièges
  • Corée du Sud : 11 sièges
  • Australie & Nouvelle-Zélande : 7 sièges
  • ASEAN (Indonésie, Malaisie, Philippines, Singapour et Thaïlande) : 15 sièges

Le groupe asiatique-Pacifique

9 membres, répartis comme suit :

  • Hong Kong : 5 sièges
  • République de Chine (Taïwan) : 4 sièges

Comment ils agissent ?

Par des Task Forces (personnalités de premiers plan, des 3 zones.), puis sont transmises à leurs membres et aux gouvernements, pour qu’il y est des répercussions au niveau international majeur en politique étrangère (économie et géopolitique). Ou part rapport préliminaire appelé Draft Report, non disponible au public et part rapport définitif publié dans la revue Triangle Papers.

La revue Trialogue publié annuellement. Les rapports sont consultables sur le site officiel de la Commission Trilatérale.

La France participe-t-elle aussi ? La réponse est OUI.

Comment ? Ils sont recrutés parmi les parties de Gauche, de Droite et du Centre.

La Gauche qui se dit du mouvement « Internationaliste » et la Droite qui se dit « Mondialiste », ces 2 appellations nous amènes au Gouvernement Mondial.

Chacun à une mission :

  • Pour la Droite c’est de détruire les petites exploitations agricoles, l’artisan, le petit commerce, les PME, les PMI au nom du libéralisme économique et du libre-échange. C’est pour le dynamisme économique, de l’emploi et des consommateurs.
  • Pour la Gauche c’est de détruire les idées de nation et de patriotisme au nom de l’amitié entre les peuples et de l’Humanisme. Le tout en faveur d’un mélange inter racial, déracinant tous les individus (religion, culture, tradition, langue, histoire).

En avril 1989 à Paris, après une annonce publique, le socialiste François Mitterrand et le libéral Valéry Giscard d’Estaing (2 anciens présidents de la république Française) ont fait assaut de courtoisie à l’endroit du chef suprême de la puissante société. Ils ont décernés au banquier David Rockefeller la légion d’Honneur.

En Russie, toujours en 1989, David Rockefeller, Georges Berthoin et Henry Kissinger furent reçu au Kremlin par Mikhaïl Gorbatchev. Ce qui permit la fondation du B’naï Berit et loges de Moscou.

C’est une organisation qui rassemble les hommes les plus puissants et les plus riches de la planète. Le critère d'admission au sein de ce réseau est le niveau de pouvoir, de richesse, et d'influence du candidat, dans le domaine de l'économie, de la politique internationale, de la technologie, ou des médias. La principale réunion du World Economic Forum a lieu chaque année à Davos, en Suisse, à la fin du mois de Janvier. Tout au long de l'année, les membres les plus importants de cette organisation sont reliés par un super-réseau de vidéo-conférence, "Wellcom", qui leur permet de se concerter à tout moment sur les décisions mondiales importantes.

Maintenant, la nouvelle branche a donc pu naître 3 ans après : l’Asie, la Russie avec le Japon et les Etats-Unis. Et a une force stratégique aussi bien qu’économique car des militaires sont présents aux réunions.

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

Le World Economic Forum

C’est une organisation qui rassemble les hommes les plus puissants et les plus riches de la planète. Le critère d'admission au sein de ce réseau est le niveau de pouvoir, de richesse, et d'influence du candidat, dans le domaine de l'économie, de la politique internationale, de la technologie, ou des médias. La principale réunion du World Economic Forum a lieu chaque année à Davos, en Suisse, à la fin du mois de Janvier. Tout au long de l'année, les membres les plus importants de cette organisation sont reliés par un super-réseau de vidéo-conférence, "Wellcom", qui leur permet de se concerter à tout moment sur les décisions mondiales importantes.

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

L'IFRI

Institut Français des Relations Internationales est une sorte de CFR à la française. On y retrouve des politiciens de droite et de gauche, des patrons de grandes entreprises, des journalistes, et quelques universitaires.

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

Le CFR « Council on Foreign Relations »

« Nous arrivons vers l’émergence d’une transformation globale Tout ce dont nous avons besoin, c’est de LA CRISE MAJEURE et le peuple acceptera le Nouvel Ordre Mondial »

David Rockefeller au C.F.R. (Council on Foreign Relations).

C’est une société fondée en 1919-1922 par Edward Mendell, fondé sur l’inspiration du socialisme anglo-américain vers un mondialisme.

Subventionné par des donations telles que : Ford, Carnegie, Rockefeller.

Subventionné par des entreprises telles que : IBM, ITT, Exxon.

Quel est son but ?

Il se présente comme un groupe d’étude américain réunissant les spécialistes en diplomatie, en finance, en industrie, en sciences capables de stimuler dans le public américain un esprit international et de coordonner les initiatives dans cette direction.

Qui sont les dirigeants ?

L’animateur du CFR : David Rockefeller « président de la Chase Manhattan Bank »

Membres connus : Georges Bush, Bill Clinton

Quels sont leurs plans ?

  • Commerce et aide aux pays les moins développés, même révolutionnaires,
  • Créer des institutions supranationales pour préparer un Gouvernement Mondial,
  • Prendre en charge la recherche, les exploitations et la distribution des ressources énergétiques et les matières premières,
  • Rationnaliser le grand commerce,
  • Régler les conflits en obligeant au dialogue pour qu’il n’y est vainqueurs ni vaincus,
  • Le Communisme n’est pas un adversaire, seulement ses excès et ses débordements,
  • Faire disparaitre les souverainetés nationales pour les transformer en grands ensembles économiques et géopolitiques.

Aujourd’hui voilà ce qui se passe :

Le CFR a accéléré le processus du panaméricain « Canada-USA-Mexique » en provoquant une guerre économique plus ou moins truquée, pour obliger l’Europe de devenir une entité politico-commerciale assez forte pour substituer un pouvoir supranational à ses Etats-Nations, sous prétexte que le nationalisme, c’est la guerre, c’est la haine, c’est le racisme.

Tout cela pour obliger les peuples à se soumettre à leur solution : la Mondialisation.

Sous la présidence Clinton, il a été demandé que l’OTAN soit utilisée pour pousser plus en avant vers un Nouvel Ordre Mondial.

Quels sont les influences ?

Les influences sont que le gouvernement, le congrès, le parti Démocrate et le parti Républicain sont obligés de se soumettre car c’est un gouvernement dans le gouvernement des États-Unis.

Il y a 2700 membres dont les groupes de travail examinent en permanence tous les problèmes d’actualité. Il y a toujours un membre qui est mis aux points stratégiques : Département d’État, la Défense, au Trésor.

Mais aussi, dans les ambassades, à la direction de la CIA.

Depuis 1933, toutes les élections présidentielles ont été conditionnées par le CFR.

Le CFR joue avec ses relations toujours américaines afin d’influencer et d’exercer un contrôle étroit sur les états occidentaux. Notamment par la Banque Mondiale qui est dirigée par ses membres.

Hamilton Fish Armstrong, Bruce Hopper, Isaiah Bowman, Averell Harriman, Conrad Black (International Advisory Board member),McGeorge Bundy, Allen Dulles, John Foster Dulles, President Gerald Ford, George Kennan, LLippmann, Robert, Wesley Clair Mitchell, John McCloy, R Rockefeller, Nelson, Walt,Elihu Root, Dean Rusk, Arthur Schlesinger, Albert Wohlstetter, Roberta Wohlstetter, Paul Warburg, Caspar Weinberger, Leslie H. Gelb (president honoraire).

Le Comité des 300

Créé en 1729 par la BEIMC (British East India Merchant Company) et dirigé par la Couronne Britannique.

Quel est son but ? S’occuper des affaires bancaires et commerciales internationales et soutenir le trafic d’opium. Il représente le système bancaire mondial dans sa globalité et compte en son sein des représentants les plus importants des nations occidentales.

C’est 300 hommes qui se connaissent tous, ils gouvernent les destinées des pays européen.

Toutes les banques sont reliées aux Rothschild.

Le Comité des 13

Ce sont les 13 grands druides qui forment la prêtrise privée des Rothschild.

Définition de druide : C’est un personnage omnipotent et omniscient de la société celtique. Il est à la fois Ministre du culte, Philosophe, Gardien du Savoir et de la Sagesse, Historien, Juriste, Conseiller militaire du roi et de la classe guerrière.

Il est lien entre les dieux et les hommes. Il célèbre des cérémonies sacrées et il a le droit de pratiquer les sacrifices.

Le Comité des 33

Ce sont les rangs les plus élevés de la Franc-maçonnerie de la politique, de l’église et de l’économie. Ce sont aussi les élites du comité des 300 (d’après Todd et Coralf).

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

L’œil qui voit tout

C’est l’œil de Lucifer, l’esprit qui guide et l’instance dirigeante intérieure.

Le RT

C’est le tribunal Rothschild dont les Illuminati les considèrent comme des dieux incarnés et que leur parole fait office de loi.

Le Siècle

C’est un club, fondé en 1944 par Georges Bérard-Quélin, il réunit des membres de la classe dirigeante française. Le Siècle, c’est un « lieux de sociabilité des élites ».

Il y a des hauts fonctionnaires, des chefs d'entreprises, des hommes politiques de droite ou de gauche, ou encore des représentants du monde de l'édition et des médias de premier plan.

Au 1er janvier 2011, Le Siècle comptait 751 membres et 159 invités qui attendaient une décision sur leur admission en tant que membre.

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

L’Ordre Secret du Dragon Noir

Quelle est sa philosophie ? LA LEGION DU CHAOS

Après des années de réflexions nous avons décidé de nous ouvrir un peu plus a ceux qui recherchent avidement un contact avec d’autres frères et sœurs. Le temps n’est plus aux mystères, et sous la conduite du maître et des anciens dieux des ténèbres, nous entrouvrons un peu plus la porte, pour que ceux et celles, qui ont entendu l’appel du démon, viennent nous rejoindre. Par cet acte nous suivons la voix de nos frères d’Europe de l’est, et de Scandinavie. Nous posons aujourd’hui la première pierre de ce qui sera le premier cercle de notre légion en France. Les temps changent, et le grand dragon noir est éveillé, l’un de ses yeux s’est à nouveau posé sur le monde, et il ne lui faudra plus longtemps avant qu’il soit tiré de son sommeil millénaire. Alors nous serons là….
Nous attendons depuis des années les fils des chaos, nos frères et sœurs, ceux et celles, qui portent en eux même, les germes du chaos, et qui ne souhaitent qu’une seule chose, détruire l’humain en eux, et annihiler la lumière divine qui les étouffe. Bénis soient ceux qui ont entendu l’appel du démon dans leurs chairs, bénis soient ceux, qui aiment l’enfer plus que tout, plus qu’eux même, bénis soient ceux qui aiment passionnément le maître, car ceux-là, sont les élus, et ils retourneront dans le chaos primordial et sans forme, délivrés de la matière et du temps. Que les humains qui parodient nos rites, restent loin de nous, car ils ne pourront jamais comprendre, et la seule chose qu’ils trouveront auprès de nous ce sera la mort…

Gloire à Satan ! Gloire à Azerate !

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

L’Ordre du Dragon Rouge

Quelle est sa philosophie de pensée ?

La philosophie de Dragon Rouge est la Voie de la Main Gauche et son idéologie. La voie de la main gauche est basée sur une philosophie définissant principalement deux voies spirituelles. L'une est la voie de la main droite, celle qui influença la plupart des religions et des mouvements de masse. Cette voie utilise la magie de la lumière et son but est l'anéantissement de l'individualité afin de s'unir totalement à Dieu. L'autre voie est celle de la main gauche, qui met l'accent sur l'unique, l'exclusif et l'anticonformisme. Cette voie utilise la magie de la noirceur et son but est de s'élever jusqu'au statut d'une divinité, et non de s'unir à elle.
La voie de la main gauche et la magie sombre ne sont pas des voies vers la rédemption ni des voies que tout le monde peut suivre. Pour la plupart des gens, les religions qui sont actuellement établies sont plus convenables. La voie de la main gauche est une voie exigeante qui présume que l'adepte est prêt à se discipliner, à être patient, responsable et courageux. Nous décourageons fortement les gens instables psychologiquement à suivre cette voie. Il en est de même pour les personnes qui interprètent cette philosophie comme si nous étions déjà des dieux possédant une liberté totale d'esprit. Nous pouvons devenir des dieux, mais nous n'en sommes pas encore. C'est par rapport à cet aspect que Dragon Rouge se différencie de plusieurs ésotéristes, idéologistes du nouvel âge et des satanistes qui croient que l'être humain est déjà un dieu et qu'il ne lui suffit que de le réaliser. Nous croyons que nous avons le potentiel de devenir divin, mais que nous pouvons réveiller et développer celui-ci que par un entraînement initiatique rigoureux.

L'être humain peut naître deux fois. C'est après notre naissance physique que nous devenons un individu, et ce, en relation avec notre mère. C'est ainsi que les religions tournées vers la lumière prêchent un retour vers le stade de l'enfant, où l'individu abandonne sa liberté, sa volonté et ses responsabilités afin de se réfugier dans la sécurité. C'est dans notre seconde naissance, tournée vers soi-même, que nous pouvons devenir un individu en regard de l'existence elle-même. Nous quittons ainsi une vie prédéterminée par des conditions extérieures pour finalement atteindre une liberté totale de pensée et ainsi passer de création à créateur. C'est de cette façon que les rites initiatiques des shamans, des sorcières et des sociétés magiques ont été, à travers l'Histoire, des voies menant à cette seconde naissance. Le but de la magie initiatique de Dragon Rouge est d'ainsi atteindre la seconde naissance, ce processus de création du " moi " qui conduit à la divinisation de l'individu.

Visio · Vires · Actio

Quelles sont les 3 principes fondamentaux de la magie draconienne ?
Visio (la vision)
Le magicien est un visionnaire qui scrute un univers sans limites et qui canalise ses inspirations dans ses actions.

Vires (la force)
Le magicien aspire à utiliser les forces potentielles cachées chez l'être humain et dans la nature.

Actio (l'action)
Le magicien transforme ses visions en réalités à travers ses actions.

Quelles sont les 5 Principes Draconiens Élémentaires ?

Tout est un
Ouroboros ou le dragon qui se mord la queue, montre le retour éternel, que le commencement est la fin et que la fin est le commencement, que dans le petit se trouve le grand et que dans le grand se trouve le petit, le Un est le Tout et le Tout est Un. Ce qui est au-dessus est semblable à ce qui est au-dessous.

Tout est force
L'univers est une force sous différentes formes. La force est un mouvement et elle se dévoile à travers les sept rayons ou niveaux de vibrations qui représentent les sept couleurs du spectre lumineux. Le dragon est la force et lorsqu'il se manifeste sous sa forme reptilienne à sept têtes, il représente les sept rayons. La force se manifeste à travers les éléments : l'état plasmatique (le feu), l'état gazeux (l'air), l'état liquide (l'eau) et l'état solide (la terre). La force représente en elle-même le cinquième élément (quelquefois appelé l'éther ou la quintessence). Le symbole de la quintessence étant bien sûr le Dragon.

Tout est possible
Toutes les frontières et les limites ne sont qu'illusions. Elles ne sont créées que par les visions et les forces de l'être humain. Suivre sa propre libre pensée est la seule loi et l'humain peut devenir son propre créateur.

Tout est mouvement
La réalité est en constant changement, l'ordre n'est qu'illusion. C'est à travers le mouvement et l'action que l'être humain acquiert la force de créer sa propre vie, car la stagnation ne conduit qu'à la ruine. Accepter l'invitation du Dragon et le rejoindre, c'est de plonger dans le fleuve de la force et de suivre le courant.

Tout existe
Rien n'existe. La réalité n'est qu'une question d'énergie et de perception. Le nihilisme est une expression de manque d'énergie. Le sens d'une chose n'existe que si l'énergie existe. Tout peut être vrai ou devenir vrai en se concentrant sur une vision adéquate à travers une force adéquate et en posant une action adéquate dans un but adéquat.

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

ONU (Organisation des Nation Unies)

Fondée le 24 octobre 1945 lors de l'entrée en vigueur de la charte des Nations unies , pour remplacer la Société des Nations (SDN) fondée en 1919.

L'ONU est financée par des contributions volontaires et par les États membres, et a six langues officielles : l'anglais, l'arabe, l'espagnol, le français, le mandarin et le russe.

En 2012, l'ONU compte 193 États membres, soit presque tous ceux qui sont officiellement reconnus. De son siège qui se situe sur un territoire international dans la ville de New York aux États-Unis, l'ONU et ses agences spécialisées réparties dans d'autres pays.

L'Organisation des Nations unies comprend six organes principaux :

Les Ambassadeurs de bonne volonté sont des personnalités célèbres (hommes politiques, artistes, sportifs...) qui mettent leur renommée et leur charisme au service des idéaux de l'ONU.

Dossier : La gouvernance du monde 1ère partie

Organisation du traité de l'Atlantique Nord

Est une organisation politico-militaire qui rassemble de nombreux pays occidentaux, son siège est à Bruxelles, et son commandement militaire (SHAPE) se trouve à Mons (Belgique).

But : assurer leur défense commune contre les menaces extérieures ainsi que la stabilité du continent européen.

Créé le 4 avril 1949 suite à des négociations lancées par les cinq pays européens signataires du traité de Bruxelles(Belgique, France, Luxembourg, Pays-Bas et Royaume-Uni) avec le Canada et les États-Unis, et cinq autres pays d’Europe invités à participer (Danemark, Italie, Islande, Norvège et Portugal). D'autres pays occidentaux l'ont rejoint par la suite, mais cinq nations européennes (l'Autriche, la Finlande, l'Irlande, la Suède et la Suisse) n'en font pas partie parce qu'elles sont militairement neutres. Toutefois, leurs armées sont aux normes établies par les membres de l'Otan.

Les pays candidats à l'Otan doivent réformer en profondeur leurs forces armées, et même une certaine conception de la défense :

  • Entretien durable de relations pacifiques avec les pays voisins ;
  • Assurance de la paix intérieure par rédaction d’un cadre légal régissant les minorités ethniques éventuelles ;
  • Le commandement en chef de l’armée doit être entre les mains d’un civil : c’est la démilitarisation de l’armée qui met fin à des héritages totalitaires ;
  • Généralisation de la langue anglaise ;
  • Réalité structurelle de la croissance économique.

Si vous voulez approfondir, il existe pleins de livres sur les sociétés précédemment citées, sur internet ou en librairie.

Tag(s) : #gabriel, #Dossiers de Gabriel