Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Programme scientifique et militaire américain

But : Manipulation de la météo sur la planète

Dossier : Projet HAARP High Frequency Active Auroral Research Program
Dossier : Projet HAARP High Frequency Active Auroral Research Program
Dossier : Projet HAARP High Frequency Active Auroral Research Program

Définition :

Sert à influencer l'ionosphère pour pouvoir modifier le climat, interrompre toute forme de communication hertzienne, détruire ou détourner avions et missiles transcontinentaux et finalement, influencer les comportements humains. Officiellement, les scientifiques qui travaillent sur cet émetteur radio veulent étudier l'ionosphère. Officieusement, Haarp va tirer parti de l'ionosphère pour en faire une arme à énergie.

C’est une installation qui s'étend sur plusieurs hectares, à Gakona, une petite localité au nord-est d'Anchorage en Alaska. Des immenses réserves gazières et pétrolières appartenant à la société Arco, par ailleurs propriétaire des brevets technologiques composant Haarp de ces équipements.

Il est relié à l'un des ordinateurs les plus puissants de la planète à l'université d'Alaska dans le Butrovich building. Il y a 48 antennes de 20 mètres de haut, reliées chacune à un émetteur d'un peu moins de 1 million de watts de puissance.

Ce nombre d'antennes et la puissance des émetteurs vont se multiplier pour atteindre la puissance de 1 milliard de watts émis par un réseau de 360 antennes. Les émetteurs sont alimentés en énergie par 6 turbines de 3.600 CV brûlant quelque 95 tonnes de diesel par jour.

Dossier : Projet HAARP High Frequency Active Auroral Research Program

Définitions :

L'ionosphère :

C’est une couche située au-dessus de la stratosphère, constituée de particules ionisées hautement chargées en énergie et qui démarre à une altitude moyenne de 48 km pour se terminer à 600 km de notre surface terrestre. Cette couche à haute densité énergétique est vitale pour notre planète car elle joue un rôle fondamental de bouclier, au même titre que la couche d'ozone.

Elle nous protège des dégagements nocifs du soleil.

L'ionosphère capture les particules chargées électriquement et nées des vents et tempêtes solaires et galactiques. Les recherches menées depuis un siècle ont mis en évidence le fait que ce "manteau énergétique" protégeant la terre pouvait, avec une technologie appropriée, devenir une arme stratégique de toute première importance.

Ondes radio VLF/ELF :

On appelle très basse fréquence (VLF), Very low frequency en anglais, la bande de radiofréquences qui s'étend de 3 à 30 kHz (longueur d'onde de 100 à 10 km). Les ondes VLF sont aussi appelées ondes myriamétriques.

Elles pénètrent dans l’eau pour atteindre une profondeur de 10 à 50 mètres, selon la fréquence et la salinité. Utilisées en télécommunication avec les sous-marins proches de la surface, et de transmettre à grande profondeur. Elles sont également utilisées en radionavigation ou en diffusion des signaux horaires et de temps, et en recherche géophysique.

L’extrêmement basse fréquence (ou ELF, extremely low frequency en anglais) est la bande de radiofréquences comprise entre 3 et 30 Hz(longueur d'onde de 100 000 à 10 000 km).

Les lignes à haute-tension ou les gros transformateurs. Les ELF sont peut-être cancérogènes. Des effets sont suspectés : risque de dépression ou de diminution des défenses immunitaires.

La bande supérieure 30 à 300 Hz sert aux liaisons sous-marines, cette bande n'est pas utilisée en télécommunications, mais sert à détecter certains phénomènes naturels, générateurs d'impulsions radioélectriques.

Courants Ionosphériques :

Il en existe 3 types :

  • Parallèle //B et // E
  • Pedersen B, perp E
  • Hall perp B, perp E

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Des expériences clandestines sur des personnes pour le contrôle mental

Témoignage de la chercheuse et scientifique Lauren Moret.

Source: Terra Real Time, après vérification.

« A travaillé dans des laboratoires américains, y compris au Lawrence Livermore National Laboratory (LLNL), qui possèdent des sites nucléaires secrets. Le LLNL travaille sur la conception d’armes avancées comme HAARP ainsi que sur des études poussées pour contrôler les masses.

Les Etats-Unis ont travaillé de concert avec la Grande-Bretagne dans le projet " MK Ultra ", la partie anglaise du projet a été appelé« Tavistock ». Ces deux nations sont dans l’illégalité la plus totale. Pour leurs expériences, ils ont kidnappé des personnes, même des enfants, qui sont utilisés comme cobayes, avec l'aide du personnel militaire, pour ce projet secret de contrôle de l'esprit.

Pour ce projet, la CIA a fourni quelques sites utilisés comme siège social, tels que l'Université de Stanford. Ce fut le nouveau projet Manhattan durant la Guerre froide et dont le nom est appelé HAARP.

Nous avons fait des expériences avec une colonie de singes dans une ferme appartenant au Lawrence Livermore National Laboratory (LLNL). Ici était le prototype de l'antenne du projet HAARP dans la transmission du contrôle de l'esprit, cette opération est alors transmise à une antenne plus grande. Les Etats-Unis ont leur plus grande antenne en Alaska.

Les Russes ont été des partenaires secrets pendant la guerre froide: ennemis ils n’étaient pas. Par ailleurs, Les émettrices septièmes générations se trouvent en Russie !

Cette technologie " MK Ultra "se trouve dans toutes les connexions : télévision, téléphone, réseau, dans les antennes de la police, etc.

Ce qu'ils ont fait est d'utiliser cette technologie comme une arme dans tout ce qui rend notre vie confortable: électricité, téléphone, télévision. Il s'agit d'une arme à utiliser contre les citoyens, une arme invisible, qui vous manipule sans que vous vous en aperceviez. Personne ne peut s’en apercevoir.

Mettre les enfants et les adultes capturés dans des cages comme des singes. Ils étaient drogués ou bien ils leurs faisaient passer des fils électriques à travers le crâne, comme de vraies antennes. Le but était de leur causer la perte de la mémoire et/ou de la personnalité pour pouvoir les reprogrammer, créer des assassins, des robots, des robots dans lesquels ils leurs avaient transmis des informations, un "signal clé" incrusté dans la tête. Ils étaient ainsi devenus des messagers de l'information secrète. Bien sûr, ces gens étaient totalement inconscients de ce qu'ils faisaient. La Marine a été très impliquée dans ce projet.

Aujourd'hui, le projet Manhattan se propage à travers l'espace, l'air, l'eau, la terre et est un système électromagnétique très puissant intégré qui peut non seulement produire un contrôle de l'esprit mondial, mais il peut aussi déclencher des tremblements de terre en sous-sol.

Vous voyez les nuages ​​venant de la mer ? Ces nuages ​​ne sont pas vrais, mais créés par les militaires. L'armée génère des chemtrails, l’un des plans du projet HAARP, ainsi les satellites peuvent les observer et étudier leur propagation sur la surface de la terre. Ces rejets contiennent des métaux, des produits chimiques, des cellules plasmatiques humaines (oui, oui, du plasma !), des virus, des bactéries, ainsi que des particules radioactives. Ces chemtrails sont pulvérisées, non seulement aux États-Unis, mais partout dans le monde, dans tous les pays. Les premières cibles : nos enfants. ».

Plusieurs scientifiques et experts en armement ainsi que des députés du Parlement européen se montrent préoccupés par le développement du projet. C'est pourquoi un expert en énergie, Gratan Healy, conseillé auprès des parlementaires, rassemble pour l'instant les pièces accusatoires de ce projet.

Magda Haalvoet, une eurodéputée belge, chef de file du groupe des Verts au Parlement européen est en charge du dossier qui doit donner une suite officielle aux demandes d'éclaircissement des membres de son groupe et qui fera en sorte que le Parlement fasse pression, via l'Otan, pour que les Etats-Unis répondent à toutes questions. Elle affirme ce type d'armement "non lethal weaponery" a des conséquences écologiques désastreuses.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Année 2013

La cause immédiate de l'arrêt en mai de HAARP est moins budgétaire qu'environnementale. Les générateurs diesel du site ne sont plus à la norme du Clean Air Act . Les modifier pour répondre aux normes EPA couterait 800.000 $.

Financé conjointement par le Laboratoire de l'US Air Force Researchet l'US Naval Research Laboratory ,

En 1997, HAARP transmis des signaux test en HF (3,4 MHz et 6,99 MHz) et les rapports des auditeurs en ondes courtes dans le Lower 48" ont pu déterminer dans quelle mesure les transmissions HAARP pouvaient être entendues dans l'hémisphère sud.
En 2007, HAARP a réussi à faire rebondir un signal dans la bande des 40m, sur la surface de la lune. Plus tôt cette année, les scientifiques de HAARP ont réussi à produire un nuage de plasma à haute densité, qui s'est maintenu dans la haute atmosphère de la Terre.

Tag(s) : #gabriel